BERTHEAU Pascal DO MROF

OSTÉOPATHE, Membre du Registre des Ostéopathes de France

1, rue des Glières
74000 ANNECY

04 50 45 53 13

bertheau.p@wanadoo.fr

N° ADELI : non renseigné

PRÉSENTATION

Pascal BERTHEAU
♦Prise en charge ostéopathique et posturale
des sportifs et des musiciens dans le cadre préventif, curatif et de l'optimisation de la performance
mais également les troubles:
- musculo squelettiques professionnels
- de la croissancechez l'enfant
- du vieillissement chez le senior...
♦ Plus d'informations http://www.sante-osteopathie.com
♦ Formations universitaires
D.I.U de biomécanique de l'appareil locomoteur et du mouvement Toulouse
D.U d'anatomie appliquée à l'examen clinique et à l'imagerie Paris
♦ Formations ostéopathiques
Collège Ostéopathique Européen Cergy
C.E.E.S.O Paris
Anne BENOIT
est diplômée du CEESO Paris (école agrée par le Ministère de la Santé)
Son n°ADELI est 690000518
Prise en charge ostéopathique du nourrisson à l'adulte.
Approche ostéopathique de la périnatalité (infertilité, femme enceinte, post partum en complément de la réeducation périnéale, nourrissons )
Plus d'information: http://osteopathe.villeurbanne69100.over-blog.com/
Formation continue orientée vers la périnatalité
Diplôme Universitaire "Psychisme et Périnatalité" Faculté de Médecine PARIS XI (en cours 2010/2011)
D.U d'anatomie appliquée à l'examen clinique et à l'imagerie Paris
Enseignante et superviseur cliniqueau CEESO Lyon (école ostéopathie)
L'OSTEOPATHIE
INTRODUCTION
Inventé par un médecin américain en 1874, reconnu officiellement en France depuis 2002, l'ostéopathie est à la fois un concept, une approche clinique et un moyen thérapeutique. Apartir de solides connaissances en biomécanique, anatomie et physiologie du corps humain. Ses objectifs sont de diagnostiquer les dysfonctionnements et les adaptations physiologiques des différentes structures du corps humain et d’y remédier par des techniques manuelles appropriées.
LE CONCEPT OSTEOPATHIQUE
L’état de santé peut être modifié ou déséquilibré par une altération des propriétés mécaniques du corps lors d’un dysfonctionnement physiologique en rapport avec son environnement.
La capacité de restaurer et d’optimiser l’équilibre fonctionnel entre les structures ducorps (articulations, viscères…) et la physiologie (marche, digestion…) de l’individu.
De soigner le corps humain à partir de ses ressources intrinsèques d’autorégulation,de plasticité tissulaire et d’autoguérsion.
Par le constat, qu’au cours de la vie le corps va subir de multiples micro et macrotraumatismes qui, à terme engendreront des dysfonctionnements et entraîneront l’organisme dans un schéma d’inadaptation et de saturation de fonctionnement déclenchant ainsi une réponse: les symptômes.
Le diagnostic spécifique ostéopathique (trouver la cause des symptômes).
Il intègre le motif de consultation du patient dans son environnement de vie. Par son diagnostic clinique spécifique et son bilan postural global et dynamique, l’ostéopathe identifie précisément le dysfonctionnement des différentes structures du corps qui altère l’équilibre physiologique et donc l’état de santé.
LE TRAITEMENT OSTEOPATHIQUE
L’objectif est de retrouver sans douleur ses capacités d’adaptation aux sollicitations mécaniques,d’optimiser ses capacités physiques et psychologiques pour faire face à son environnement et à ses fonctions quotidiennes sans somatisation.
Le choix des techniques lors du traitement est déterminé par le diagnostic spécifique ostéopathique, qui prend en considération la plainte, l’âge, et les particularités du patient afin de stimuler ses ressources intrinsèques d’autorégulation et de guérison.
La formation professionnelle de l’ostéopathe lui permet d’acquérir un savoir faire particulier, un raisonnement spécifique afin d’établir les répercussions entre l’altération de la mobilité corporelle du patient et son état de santé, l’objectif étant de retrouver un état de santé et pas simplement de se libérer des symptômes.
Les indications (à titre indicatif et définit par le diagnostic ostéopathique spécifique)
Système locomoteur et orthopédique: lombalgie, torticolis, douleurs d’épaule...
Système vasculo-nerveux: sciatique, névralgie intercostale, migraine...
Système digestif: ballonnement, hernie hiatale, troubles du transit, gastrite…
Suivi de la grossesse, du nouveau-né à l’adolescent dans le suivi de leur croissance.
AffectionsORL: otite sero-muqueuse, sinusite fonctionnelle, maux de tête...
Séquelles de traumatisme: entorse, fracture, chute, accident…
Pathologies d’hyper sollicitation: d’origine sportive, musicale, professionnelle…
Troubles du comportement : anxiété, stress, dépression légère…
SPORT, PREVENTION OPTIMISATION ET OSTEOPATHIE
Le sportif, dans son activité impose à son organisme des contraintes mécaniques dont il sous-estime la plupart du temps les répercussions et à terme, elle potentialise le risque de blessure d’une articulation par le déclenchement de pathologies d’hyper sollicitations (tendinopathie, entorse, fracture de fatigue, arthropathie, dysfonctionnement de la cinématique articulaire).Les risques : Apparition de douleurs, de gênes fonctionnelles, la contre-performance, l’arrêt de l’activité.Quand : Pendant la saison sportive, lors de compétition, de stage intensif.
Intérêts : L’analyse des facteurs de contraintes mécaniques par un diagnostic spécifique de l’appareil locomoteur et de la posture.
Optimisation de la préparation physique et du geste technique.
Optimisation du référentiel postural ainsi que ses stratégies d’adaptation et de compensation aux mouvements.
Objectifs communs (sportif, club, ostéopathe):
Faciliter l’apprentissage, optimiser le geste technique, augmenter les capacités intrinsèques de force, vitesse, souplesse, coordination et d’équilibre...
SPORT ET TRAITEMENT OSTEOPATHIQUE
Quand ? Après un traumatisme récent ou ancien, une chute, une douleur. Le diagnostic spécifique ostéopathique détermine les répercussions de la blessure et l’origine de la douleur.
Comment? Par des techniques exclusivement manuelles adaptées à la nature du traumatisme et du patient. Parfois par l’utilisation de bande élastique adhésive pour protéger une articulation instable ou en cours de cicatrisation.
Objectifs et spécificités : Lors d’une tendinite, entorse bénigne, lombalgie, douleur d’épaule, séquelle de fracture...
Réduire les contraintes mécaniques s’exerçant sur l’articulation afin de traiter la douleur et limiter les risques de complications et de dégénérescence précoce.
Réduire certains effets néfastes de la douleur et de l’inflammatoire par des techniques spécifiques.Diminuer les risques d’une attitude antalgique vicieuse et ainsi enrayer la pérennisation d’une sensation douloureuse.
Amender les troubles d'instabilité proprioceptive et les phénomènes de compensation. Optimiser et renforcer la dynamique du mouvement selon le référentiel postural du sportif.
Conclusion. Chaque athlète connaît un facteur limitant sa performance, il peut s’agir d’un déficit de force d’une articulation, d’un antécédent traumatique mal soigné. Or c’est ce maillon le plus faible qui détermine toute la réaction.
L'ENFANT SA CROISSANCE ET L'OSTEOPATHIE
Pourquoi consulter ? La croissance est une période cruciale dans le développement psychomoteur de l’enfant, elle conditionne l’évolution physiologique et fonctionnelle de l’adulte. Cette courbe de croissance étant la plus importante dans les premières années de vie, elle nécessite une surveillance toute particulière par le pédiatre et l’ostéopathe. L’accouchement, les chocs et les chutes (lors de l’acquisition de la marche par exemple…) déclenchent parfois des micro-traumatismes qui peuvent compromettre et modifier la croissance de l’enfant en engendrant immédiatement ou ultérieurement des troubles fonctionnels divers. L’interaction entre la structure du corps en développement et les fonctions physiologiques de l’enfant peuvent ainsi perturber les différentes acquisitions et influencer à terme l’équilibre corporel de l’adulte.
Quand ?A la suite d’un traumatisme, d’une chute, d’un choc… D’un accouchement instrumentalisé (ventouse, forceps), une déformation, une attitude positionnelle vicieuse (torticolis, plagiocéphalie, scoliose...) de troubles digestifs (colique, reflux…), d’affections divers (rhinite, maux de tête...)
Conclusion. L’enfant à une grande capacité de développement et d’adaptation, mais tous les troubles mineures et les déformations ne se règle pas avec le temps, elles peuvent devenir majeures et handicapantes à l’age adulte. Alors soyons vigilants dans ce processus dynamique de la croissance de l’enfant…
BIEN VIEILLIR, LES SENIORS ET L'OSTEOPATHIE
Les années passent et inexorablement apparaissent la raideur, la réalisation des gestes simples de la vie quotidienne devient difficile à réaliser et à coordonner.L’ostéopathie par sa pratique analytique permet dans un certain nombre de cas de stabiliser, ralentir et d’améliorer la douleur et la gêne fonctionnelle de la plupart des phénomènes dégénératifs bénins dû à l’age et à la sédentarité.
Quand solliciter un ostéopathe?
A titre préventif afin de diagnostiquer et stabiliser les zones de faiblesse de votre corps et d’optimiser les facultés de mobilité, de coordination gestuelle et de minimiser le risque de chute.
A titre curatif dans le cas par exemple de : périarthrite de l’épaule, lombo-sciatique, cervicalgie, dans l’ensemble des phénomènes dégénératifs articulaires provoquant des troubles de la statique et des douleurs, sensation de perte d’équilibre et de pseudo-vertige, de diminuer la prise d’antalgique et d’anti-inflammatoire.
Enfin, l’ostéopathie par son approche novatrice permet de stabiliser et de retrouver un confort fonctionnel au quotidien (marche, sport, activités culturelles et familiales), le traitement s’accompagnera de conseils et d’exercices afin de pérenniser les bienfaits de la séance.
EMOTIONS, STRESS ET OSTEOPATHIE
Le stress est une réponse non spécifique et d’intensité variable de l’organisme face à une situation non maîtrisée par l’individu.
L’anxiété est un état subjectif de détresse qui place l’individu dans une situation d’attente et d’appréhension, diminuant ainsi ses capacités de jugement et de prise de décision.
Comment fonctionne le stress, le cerveau analyse l’événement “stressant” comme une rupture d’équilibre avec un risque potentiel, il met en place une cascade de réactions de défense et de modification des grandes fonctions de l’organisme (tonus musculaire, digestion, respiration…), seulement dans notre évolution psychologique nous possédons tous un “maillon faible avec sa localisation” (dos, estomac…) et c’est précisément là que s’engramme les marqueurs somatiques du stress et crée ainsi la symptomatologie.
Quelles sont les symptômes et les conséquences du stress prolongé: douleurs musculaires et articulaires, irritabilité, insomnie, troubles de l’appétit et de la digestion, maux de tête, fatigue, puis anxiété chronique et dépression…
L’action ostéopathique et son diagnostic spécifique met en évidence les différentes parties du corps soumises à l’action du stress et par une thérapeutique douce, l’ostéopathe va diminuer le seuil de sensibilité de ses marqueurs somatiques afin de retrouver un équilibre relationnel entre le corps, l’esprit et les émotions.
MUSICIENS, PREVENTION OPTIMISATION ET OSTEOPATHIE
Une main, un corps et un instrument
Grâce à l’activité neuro-musculaire, les instrumentistes arrivent à jouer un grand nombre de notes par seconde en imprimant avec chacun de leur doigt une sonorité particulière, on imagine alors la complexité des fonctions de coordination qui demande à la fois rapidité, précision et endurance. La plupart des musiciens sous-estiment les contraintes mécaniques qu’ils imposent à leur organisme, ces répercussions allant de la gêne fonctionnelle à la douleur et à terme limitent les performances et rend l’apprentissage musical plus difficile.
Quand solliciter un ostéopathe?
A titre préventif: dans le suivi de la croissance de l’enfant, avant des répétitions intensives ou un concert éprouvant. Dans l’optimisation des capacités physiques, posturales et de coordinations.
A titre curatif: à l’apparition de gênes fonctionnelles, de douleur dans l’activité instrumentale. L’ostéopathie permet de réduire les contraintes mécaniques s’exerçant sur le corps et les articulations afin de libérer le geste et la posture autour de l’instrument.
De traiter durablement et étiologiquement les symptômes, de limiter les phénomènes dégénératifs et de récidive (tendinite, torticolis, lombalgie, attitude posturale vicieuse, dystonie…), le tout accompagné de conseils et d’exercices de récupération.Conclusion. La posture est un élément fondamental chez le musicien, elle doit être construite selon des principes physiologiques précis afin de soutenir le geste musical. Cette posture ne doit en rien entraver le fonctionnement fluide de la main, mais au contraire la libérer.



CONSULTATIONS

  • HONORAIRES
  • TARIF: 58 euros
    Mode de paiement acceptés: CHEQUE, ESPECES

REMBOURSEMENT

La sécurité sociale ne rembourse pas les consultations d'ostéopathie. Pour savoir si votre mutuelle prend en charge l'ostéopathie, cliquezici

ADMINISTRATION DE VOTRE MINISITE

  • PRÉSENTATION
  • CONSULTATION
  • REMBOURSEMENT
  • EMPLACEMENT LIBRE
  • LIEUX D'INTERVENTIONS
  • IMAGE DU BANDEAU







  • MES IMAGES
  • Choisissez l'image associée au texte de présentation :


  • AJOUTER UNE IMAGE (FORMAT JPEG, 2MO MAXI)
  • AJOUTER UN DOCUMENT (FORMAT PDF, 5MO MAXI)

PLAN

  • CABINET(S)
  • 1, rue des Glières
    74000 ANNECY

    04 50 45 53 13

    25, rue Paul Verlaine
    69100 VILLEURBANNE

    04 78 68 93 99